Instructeurs

Liste préliminaire des instructeurs :

Rob Runacres : L’épée et la dague dans le Livre des Leçons : une introduction au jeux ‘communs’ des traités du dix-septième siècle
Rob Runacres : ‘Le Livre des Leçons: un avertissement historique’ (conférence)
Aurélien Nouvion : la Mesure dans le I.33
Colin Richards : Comment devenir un meilleur combattant dès maintenant !
George Zacharopoulos : les principes de base du combat rapproché avec des armes à lame courte
Stefan Dieke : Epée longue de Liechtenauer (avancé) : briser les gardes aisément
Stefan Dieke : Second atelier à confirmer
Martin Lavenant : Diverses techniques et tactiques avec les différents outils du viking
Sébastien Romagnan : Contrer les tailles et revers
Benjamin Conan : Sabres en bois et pantalons bouffants : le jeu libre au dussack
Anouk Post : Le monde à besoin de plus de sabre ! – Une introduction au sabre militaire
Oskar ter Mors : L’usage de la croix et du troisième quillon du messer offensivement
Michel Rensen : On entre et on sort
Jeanne Bréard : Dague selon Fiore
Dr. Pierre-Alexandre Chaize : Une lutte historique où il n’est pas nécessaire de se rouler par terre comme un animal ?
Gaëlle Bernard : Titre de l’atelier à confirmer
Thomas Schmuziger : Titre de l’atelier à confirmer
Julien Garry : Fantassin vs cavalier, combattre les cavaliers avec son fusil et sa baïonnette dans l’infanterie Napoléonnienne
Chloé Monfort & Vivien Poinsel : La Lutte Française du 19/20ème siècle
Francesco Loda : Titre de l’atelier à confirmer
Michael Chidester : Hans Medel, l’évolution d’une tradition (conférence)
Karin Verelst/Runa Magnusson : Fiore’s Bastoncello
Bart Walczak : Tactiques et Stratégie en demi-épée
Dr Pierre-Henry Bas : Titre de l’atelier à confirmer
Aurélien Calonne : Le jeu court à l’épée-bocle dans les assauts de Marozzo
Ton Puey : Coups de taille et estocs dans le système de Verdadera Destreza
Roberto Gotti : Titre de l’atelier à confirmer
Mátyás Miskolczi : La Monarchie Austro-Hongroise et le Duel (conférence)
Cor Kronenburg : Titre de l’atelier à confirmer
Olivier Dupuis : Le Pauernfeindt
Philippe Charlebois : Techniques découlant de la situation : les deux combattants ont saisi l’épée de leur adversaire
Jens Peter Kleinau : Messer et bocle selon Talhoffer
Jeremy Masse : Titre de l’atelier à confirmer
Iole de Angelis : Répondre à différents « pourquoi »
Gilles Martinez : Aspects mécaniques de l’écu de l’époque féodale (mi XIe- début du XIIIe siècle)

Détails des ateliers et instructeurs :

Bart WALCZAK
N/A
HEMAC/FEDER
Pologne
Biographie
Depuis le début des années 2000, Bart pratique, recherche, et enseigne dans le domaine du combat avec et sans armure. Il a publié plusieurs ouvrages et articles sur le sujet, notamment une introduction au facsimilé de Cracow Gladiatoria et « Gladiatoria » en partenariat avec Dierk Hagedorn. Ces spécialités sont le combat en demi-épée, à la dague et à l’épée longue selon les sources Allemandes du 15ème siècle.
Atelier
Tactiques et Stratégie en demi-épée.
Cet atelier vise à présenter les situations les plus courantes lors d’un duel en demi-épée, comment arriver à ces situations, et comment les résoudre à son avantage en fonction de la situation et du résultat désiré. Le but étant de choisir la technique optimale plutôt que d’en apprendre de nouvelles.
Les participants devront connaitre les bases du combat en demi-épée : postures, attaques de base, défenses de base.
Niveau : Intermédiaire
Matériel requis : Basique: Gants/Masque/simulateur non métal ou métal blunté.
Recommandé: Veste gambison pour l’usage des simulateurs en métal.
Source(s) : Gladiatoria/Liechtenauer/Hundsfeld/Lignitzer enseignements sur le combat en armure.

Haut de page

 

Aurélien CALONNE
REGHT
FFAMHE
France
Biographie
Aurélien est un instructeur du REGHT, Un groupe d’AMHE basé à Lille, en France. Chaque semaine, il enseigne l’escrime des traditions bolonaises, en particulier de l’épée-bocle. Aurélien a traduit et publié l’Opera Nova d’Antonio Manciolino ainsi que celui d’Achille Marozzo. Il publie aussi ses analyses et interprétations sur son blog nimico.org.
Atelier
Le jeu court à l’épée-bocle dans les assauts de Marozzo
À partir des différentes parties des trois assauts de Marozzo, nous allons voir comment une technique nous permettra de rester en jeu large (gioco largo) ou de rentrer en jeu court (gioco stretto).
Ensuite on se concentrera sur le cas précis où l’on croise le fer avec le vrai tranchant et nous verrons les différentes possibilités que Marozzo décrit dans le troisième assaut à cet instant-là.
Niveau : Débutant
Matériel requis : Sidesword, bocle, gants, masque.
Source(s) : Achille Marozzo

Haut de page

 

Oskar ter MORS
AMEK
H.E.M.A.-bond Nederland
Pays-Bas
Biographie
Oskar ter Mors-Rovers est pratiquant depuis 2009, quand il cherchait un passe-temps pour unir ses deux passions que sont l’histoire et les arts martiaux. Depuis lors, les choses sont telles qu’aujourd’hui Oskar passe le plus clair de son temps à se battre avec des épées ou à penser à se battre avec des épées. Il est instructeur à l’AMEK depuis 2013. Son expertise des AMHE englobe l’enseignement, la recherche et la compétition, car il estime que tous ces éléments sont importants pour devenir un bon artiste martial. Bien qu’il pratique à partir de divers armes et systèmes, il se sent le plus à l’aise avec une épée longue ou un messer.
Atelier
L’usage de la croix et du troisième quillon du messer offensivement.
Ce troisième quillon est un des détails qui sépare le messer des autres épées. Dans la plupart des situations, son usage est principalement défensif, il protège la main au même titre que la croix. Par contre, il y a quelques situations dans lesquelles ont peut l’utiliser offensivement. Dans cet atelier, nous verrons plusieurs de ces situations et les techniques associées issues du manuscrit de Johannes Lecküchner. Les participants apprendront à se servir du troisième quillon et de la croix autant au fer que dans des entrées en lutte. Nous parlerons de comment faire ces techniques et comment un pratiquant peut les mettre en oeuvre en sparring.
Niveau : Intermédiaire
Matériel requis : Un messer, un masque, gorgerin, des gants. Éventuellement plus reste une option.
Source(s) :

Haut de page

 

George ZACHAROPOULOS
Academy of Hoplomachia
Fédération Hellénique d’Arts Martiaux Historiques Européens (FHAMHE)
Grèce
Biographie
George Zacharopoulos étudie et pratique les AMHE depuis plus d’une dizaine d’année, et s’intéresse tout particulièrement à l’épée longue Allemande et la rapière Italienne. Il enseigne actuellement les AMHE au sein de l’Académie d’Hoplomachie, de la Guilde des Marxbrüder et de l’équipe d’AMHE Coriolanos. Il est prévôt de l’Historical Fencig Affiliates et fondateur du club Athens Bartitsu Club 1900. Son expérience en Arts Martiaux comprend le Ninjutsu, les arts martiaux philippins (par Angelos Fasois), l’escrime sportive et le tir à l’arc sportif. Il est instructeur certifié du Système de Protection Personnelle Inspiré du Réel de Jim Wagner. Il est instructeur d’AMHE national et international, co-auteur (aux côtés de Chrysovalantis Tampakakis) du premier livre d’AMHE Grec: « The Knightly Arts of the Sword » ed. Batsioulas, 2011. Son nouveau livre, une traduction en Anglais du traité de sabre de Philipp Müller de 1847 « Theoretical and Applied introduction to Swordmanship« , sera publiée cette année aux éditions Fallen Rook. Il est membre de l’HEMAC, de l’HEMA ALLIANCE et secrétaire général de la Fédération Héllénique d’AMHE.
Atelier
les principes de base du combat rapproché avec des armes à lame courte
Cet atelier portera sur les principes de base du combat rapproché avec des armes à lame courte comme le dussak, le messer, le fauchon, etc. Nous verrons comment saisir le bon moment pour attaquer et entrer en lutte en fonction des options, comment gérer son timing et sa distance, comment bien aliger son corps, comment ajuster sa technique et ses mouvement en fonction des réaction de l’adversaire etc. Nous testerons plusieurs des techniques de Meyer au dussak et de Lecküchner au messer. L’atelier sera principalement axé sur les principes de base.
Niveau : Intermédiaire et plus, mais les débutants motivés peuvent participer.
Matériel requis : Un masque d’escrime, gants. Dussack , messer , un bâton entre 60 et 70 cm peut faire l’affaire.
Source(s) :

Haut de page

 

Julien GARRY
De Taille et d’Estoc
HEMAC, FFAMHE
France
Biographie
Julien a découvert les AMHE en 2010 avec De Taille et d’Estoc et s’est très vite spécialisé dans la recherche et la pratique des AMHE militaires du XIXe siècle, et notamment sur l’escrime à la baïonnette, l’escrime au sabre à pied et à cheval et l’escrime de la lance à cheval. Il a créé en 2013 avec Sébastien Causse le pôle d’AMHE équestre de De Taille et d’Estoc. Ses recherches ont d’ailleurs fait l’objet de plusieurs publications d’articles, et d’un livre sortit en 2016 : “La baïonnette, histoire d’une escrime de guerre”. Ses travaux concernant les AMHE lui ont permis d’être intégré à la rentrée 2016 dans une filière recherche de l’Université de Bourgogne. Membre de l’HEMAC depuis 2012, il est également membre du conseil d’administration de la FFAMHE.
Atelier
Fantassin vs cavalier, combattre les cavaliers avec son fusil et sa baïonnette dans l’infanterie Napoléonnienne
Les traités d’escrime de guerre français (à la baïonnette et au sabre) apparaissent à la fin des campagnes, fruits d’un besoin identifié, celui de véritable méthodes efficaces et transmissibles aux soldats, et de l’expérience du combat des instructeurs vétérans Napoléoniens. Ces traités abordent une face du combat indissociable du champs de bataille : le combat des fantassins contre les cavaliers. Un mélange de techniques pragmatiques, d’utilisation de la psychologie du binôme cavalier/cheval et un ensemble de conseils judicieux pour le fantassin. Cet atelier a pour but de comprendre et de mettre en pratique les techniques destinées à lutter contre les cavaliers, les « fantassins » seront donc formés selon les préceptes des vétérans Napoléoniens avant de pouvoir expérimenter face aux cavaliers qui accompagneront l’instructeur.
Une rigueur et une discipline sera exigée de la part des participants, afin de pouvoir travailler dans les meilleurs condition de sécurité, pour les fantassins, pour les cavaliers, et pour les chevaux.
Des simuleurs de fusil-baïonnette seront mis à disposition des participants, 20 personnes maximum.
Niveau : Intermédiaire
Matériel requis : Protections complète (veste+ masque + gant minimum).
Source(s) : Les traités de Joseph Pinette (ed. 1832, 1837, 1848) du capitaine d’Argy et les textes du colonel Guingret.

Haut de page

 

Philippe CHARLEBOIS
Ost du Griffon Noir
FFAMHE
Canada
Biographie
Philippe a pratiqué avec de nombreux groupes comme De Taille et d’Estoc ou Zornhau en Allemagne. Il est maintenant instructeur à l’Ost du Griffon noir et pratique l’épée longue selon diverses sources allemandes avec une nette préférence pour Joachim Meyer et les techniques inhabituelles. Traduire des sources est aussi l’un de ses passe-temps tant que la tasse est pleine de café. Appelez-le Caribou.
Atelier
Techniques découlant de la situation : les deux combattants ont saisi l’épée de leur adversaire
Les sources d’épée longue sont pleines de techniques qui sont, au premier coup d’oeil, étranges. Nonobstant, celles-ci font partie de notre discipline et doivent être interprétées et pratiquées. Ceci étant dit, cet atelier se focalisera sur les techniques découlant de cette situation : lorsque les deux combattants ont saisi l’épée de leur adversaire. Toutes les techniques proviendront des traités allemands d’épée longue comme par exemple le Gladiatoria (MS KK 5013) ou le Fechtbuch de Talhoffer (Cod. Icon. 394a). Certaines techniques comprendront de la lutte, des désarmements et des coups de pied.
Niveau : Tous
Matériel requis : Masque d’escrime, gants fins pour la saisie d’épée, protections de tibia conseillées.
Source(s) : Ms.XIX.17-3 Talhoffer 17r-v, MS_Thott.290.2º Talhoffer 92r, Cod.icon._394a Talhoffer 26r 27r 29r 31r, Durer Berlin sketchbook 17v 21r-v 26v 27r 28r 28v, MS_963 4v5r5v 12r, Wallerstein 84r-v, MS KK5013 Gladiatoria 20v 21r-v 22r (22v?), Wolffenbluttel MSS 78_2 25r-v 26r 49v 53r-v, CGM 1507 Paulus Kal fechtbuch 27r-v.

cod.icon.394a 31r

Haut de page

 

Anouk POST
Bataille, Dutch Sparring Group
H.E.M.A. Bond Nederland
Pays-Bas
Biographie
Anouk Post commença à faire des AMHE en 2012 après plusieurs années de kick-boxing et d’équitation. En 2015 elle eut pour la première fois un sabre entre les mains, et très vite elle en eut plus que d’épées longues. Elle aime comparer les différences entre les nombreux styles de sabre, et dernièrement s’est concentrée principalement sur Roworth. Elle a tenu des ateliers dans plusieurs événements internationaux, et est connue pour avoir participé à des compétitions ; elle a gagné plusieurs médailles à l’épée longue, au sabre et est reconnue pour sa qualité technique. Cependant dernièrement elle se concentre plus sur la recherche, l’enseignement et le coaching.
Elle pratique l’épée longue et le sabre et fait partie de Bataille, un groupe hollandais de spectacle lié aux AMHE. Elle est la chef et superviseure du Dutch Sparring Group. En 2017 elle est devenue membre du bureau de la fédération hollandaise d’AMHE, H.E.M.A. Bond.
Atelier
Le monde à besoin de plus de sabre ! – Une introduction au sabre militaire
Les AMHEurs pratiquent de plus en plus au sabre, et c’est pour le mieux, il donne un sentiment de grandeur et a une histoire riche et très récente. Aujourd’hui il y a encore plein de manuels disponibles, et beaucoup de systèmes ne demandent pas une très grande expérience. Cet atelier est destiné aux personnes n’ayant jamais eu de sabre entre les mains auparavant, et nous y verrons des bases : position, déplacements, et les six tailles telles que décrites par Roworth. Nous discuterons de quelques-unes des différences entre certains systèmes, les sabres et les sources que nous avons retrouvées à ce jour.
Niveau : Débutant
Matériel requis : Un sabre ou un simulateur de sabre en nylon, ou un singlestick voire une canne, ou à défaut, un messer en nylon. Des gants.
Source(s) : Principalement Roworth (Charles, de son p’tit nom), et d’autres sources telles que Radaelli/Del Frate seront mentionnées.

Haut de page

 

Michael CHIDESTER
Wiktenauer
Wiktenauer
USA
Biographie
Michael Chidester est officier de l’HEMA Alliance en tant que directeur et éditeur en chef de la base de données Wiktenauer. Il étudie les Arts Martiaux Historiques Européens depuis 2001 et a notamment assemblé le plus important catalogue de sources relatives aux AMHE disponible à ce jour, contenant des scans, des transcriptions et des traductions. Michael vise à constituer un second catalogue, regroupant cette fois des traités imprimés. Ces contributions lui ont valu un HEMA Scholar Award en 2011, en tant que meilleur contributeur à la recherche.
Atelier
Hans Medel, l’évolution d’une tradition
C’est dans un poème appelé le Zettel que Johannes Liechtenauer a consigné sa tradition martiale; poème dont les vers furent décryptés et abondement commentés au quinzième siècle par des Maîtres que les chercheurs présentent comme les élèves de Liechtenauer. Puis en 1539, plus d’un siècle après la fin de carrière de l’auteur, un Maitre du nom de Hans Medel écrivit (ou fur à l’origine, plus probablement) la sixième et dernière glose concernant le poème Liechtenauerien. Medel démontre dans sa glose une solide connaissance des commentaires formulés par ses prédécesseurs, qu’il cite par endroit, mais aussi une maitrise des enseignements de Hans Seydenfaden von Erfurt, un autre élève de Liechtenauer dont aucun des traités n’a malheureusement survécu. Mais Medel ne se contente pas de synthétiser ces enseignements connexes du quinzième siècle, il développe, digresse, allant jusqu’à formuler des critiques sur les techniques plus anciennes. Cette conférence vise à présenter la tradition des gloses Liechtenauriennes, à étudier l’influence des écrits de Medel, et à comparer la glose de ce dernier aux autres gloses existantes pour en souligner les points communs et les divergences. Que l’on perçoive Medel comme le produit de l’évolution de la tradition Liechtenauerienne classique ou comme le représentant d’une tradition différente de celle que les pratiquants d’AMHE connaissent bien, l’étude approfondie de ses enseignements permet d’entrevoir la diversité qui existait au sein de la communauté des escrimeurs du seizième siècle.
Niveau : N/A
Matériel requis : N/A
Source(s) : http://wiktenauer.com/wiki/Hans_Medel

Haut de page

 

Martin LAVENANT
Lyon AMHE / De Taille et d’Estoc
FFAMHE
France
Biographie
Martin est le cofondateur et principal instructeur du groupe français Lyon AMHE. Il commença les AMHE en 2011 avec De Taille et d’Estoc, où il prit goût à l’épée longue, à la lutte, la dague et s’essaya à de nombreuses traditions martiales. Ses travaux personnels se concentrent sur le combat viking et de nombreuses armes/traditions/traités du Moyen-Age et de la Renaissance.
Atelier
Diverses techniques et tactiques avec les différents outils du viking
Cet atelier se concentrera sur diverses techniques et tactiques avec les différents outils du viking. En se basant sur les fréquentes échauffourées que pouvaient avoir les vikings, les pratiquants se verront mis dans diverses situations qui requerront adaptabilité, gestion de l’espace et même coordination de groupe.
De l’usage du scramasaxe au combat d’abordage, nous essayerons découvrir l’utilisation d’un éventail d’armes et d’objets défensifs du « guerrier viking ».
Des connaissances préalables sur les armes vikings sont un plus mais pas obligatoires.
Niveau : Débutant, tant que vous venez avec l’envie de sérieusement vous amuser !
Matériel requis : Masque et gorgerin obligatoires. Le choix des gants variera en fonction des armes. Une veste de combat pourra être nécessaire dans certains cas. Armes/équipement : Bouclier viking (65 – 90 cm de diamètre), lance, bâton, hache bluntée légère, épée à une main, scramasaxe blunté.
Source(s) : Sources secondaires : objets issus de fouilles archéologiques, images en tout genres, chroniques, extraits de sagas et textes de lois.

Haut de page

 

Olivier DUPUIS
ELSAMHE
FFAMHE
France
Biographie
Olivier Dupuis découvrit les AMHE en 1999 mais ne commença à les étudier sérieusement qu’à partir de 2001. Il est membre de l’HEMAC depuis 2005 et a aussi transcrit et publié plusieurs manuscrits et livres rares, principalement en français mais aussi en allemand. Il a aussi publié de nombreux articles sur la pratique de l’escrime au Moyen-Âge et durant la Renaissance en France et en Allemagne. Il reçut en 2015 l’HEMA Scholar Award pour toutes ses trouvailles.
Atelier
Le Pauernfeindt
Le Pauernfeindt, publié en 1516, propose une section sur l’épée longue très intéressante, ponctuée de vers du poème de Liechtenauer, mais avec entre ces vers des choses complètement nouvelles, indépendantes des gloses que l’on connaît. L’atelier va se concentrer principalement sur les étranges liens qu’il y a entre les techniques.
En fonction du niveau des participants, les techniques pourront être appliquées à vitesse réelle avec l’équipement adapté.
Niveau : Intermédiaire
Matériel requis : Minimum : Gants renforcés, masque, et federschwert.
Recommandé : Une veste de combat.
Source(s) : Pauernfeindt, dans la section concernant l’épée longue. La transcription qu’on peut trouver sur Wiktenauer contient quelques erreurs mais reste d’une grande aide (http://wiktenauer.com/wiki/Pauernfeindt).

Haut de page

 

Jens Peter KLEINAU
Zornhau, Allemagne
Deutschen Dachverband Historischer Fechter e.V.
Allemagne
Biographie
Jens P. Kleinau (nom de plume “Johann Paulus Kal”) est instructeur de combat avec armes à une main à Zornhau en Allemagne. Depuis 1973, ses principaux travaux portèrent sur l’escrime et le karaté Shotokan, et aujourd’hui son travail porte sur le Tai Chi, le Wing Chun et bien sûr les Arts Martiaux Historiques. Il est membre de Zornhau depuis 2005, et en 2009 il rejoint un second club d’AMHE, Stahl auf Stahl, localisé à Francfort, en Allemagne. En 2013 il fonda l’association New Marxbrüder à Francfort. Ses sujets favoris sont le langes messer (long couteau), l’épée bocle et le bouclier et lance. Jens P. transcrit, traduit et interprète des manuels de combat médiévaux et Renaissance et publie principalement sur son blog http://talhoffer.wordpress.com. En tant que membre de Zornhau, il approche et manipule des armes anciennes originales et publie le résultat de ses recherches sur le site internet du club.
Atelier
Messer et bocle selon Talhoffer
Hans Talhoffer partagea ses connaissances du combat dans de multiples livres. Aucun d’entre eux n’est complet. Mais ils présentent conjointement un fantastique art du combat. Ses enseignements d’épée-bocle s’étendent sur au moins trois livres, et se retrouve non seulement dans les jeux avec ladite arme, mais aussi au messer, à la dague et même à l’épée contre marteau. L’insolite jeu contre deux attaquants ne peut être compris que si vous avez deux de ses livres en main et si vous avez bien compris ses techniques d’escrime à cheval. Talhoffer s’inspira principalement de Liegnitzer et du I.33. Qui’il ait jamais possédé une copie de ce dernier reste sujet à controverse.
Cet atelier sera éprouvant pour les débutants et même des pratiquants expérimentés au messer et à l’épée bocle en ressortiront avec quelque chose. Hans Talhoffer était un vrai maître de cet art. Dans tous les cas le facteur fun sera immense !
Niveau : De débutant à expérimenté
Matériel requis : Messer (épée) et bocle, Masque, Dague (une en bois convient très bien)
Source(s) : Talhoffer MS_78.A.15 (Berlin), Talhoffer MS Thott.290.2º (Copenhagen), Cod. icon. 394a (Munich)

Haut de page

 

Mátyás MISKOLCZI
Ars Ensis
M.H.S. – IFHEMA
Hongrie
Biographie
Mátyás Miskolczi est né en 1978. Il est économiste et détient un doctorat en MBA et travaille en tant que consultant IT. Il a commencé à pratique les AMHE en 2007 et est très vite devenu un instructeur au sein de son club Ars Ensis, spécialisé dans la tradition lichtenauerienne d’épée longue. Il est également le fondateur et le rédacteur en chef de la revue de recherche consacré aux AMHE Acta Periodica Duellatorum. Il est l’actuel trésorier de ‘lIFHEMA et siège à plusieurs de ses commissions. Détenteur d’une licence d’arbitre au sein de Ars Ensis il participe à l’entrainement des arbitres officiels de la Fédération hongroise d’AMHE (MHS).
Atelier
La Monarchie Austro-Hongroise et le Duel
Cette conférence vise à donner un aperçu de ce qu’était la tradition du duel et sa culture sous la Monarchie Austro-Hongroise entre la fin du 19ème siècle et le début du 20ème siècle.
Elle se concentrera principalement sur les duels à l’épée mais présentera également des duels avec d’autres types d’armes, comme par exemple le pistolet. La comparaison de deux codes de duel nous servira de base : Barbasetti: Ehrenkodex (Vienne, 1908) et Clair: Párbaj-Codex (Budapest, 1899). D’autres sources serviront à élargir les perspectives de cette comparaison. La but de cette conférence est de comprendre que était le rôle et la place des duels au sein de la société de l’époque, comment ils étaient préparés, exécutés, jugés et comment ils ont fini par disparaître.
Niveau : N/A
Matériel requis : N/A
Source(s) : Barbasetti: Ehrenkodex (Vienne, 1908). Clair: Párbaj-Codex (Budapest, 1899)

Haut de page

 

Ton PUEY
Academia da Espada
AGEA, HEMAC
Espagne, Galice
Biographie
Avant de démarrer sa pratique de l’escrime sportive en 1995, Ton Puey a étudié le karate shotokan, et ce pendant huit ans. Il fallut attendre 2002 pour qu’il découvre l’escrime historique et 2004 pour qu’il commence ses recherches sur un style d’escrime Espagnole appelé « Verdadera Destreza« . Il enseigne aujourd’hui cette discipline et dirige des ateliers dans toute l’Europe (Espagne, Portugal, France, Hollande, Italie, Ireland, Autriche), en Russie et aux Etats-Unis. Il est membre fondateur de l’Association Galicienne d’Escrime Historique (Asociación Galega de Esgrima Antigua) ainsi que membre honoraire de la Fédération Espagnole d’Escrime Historique. Ton est également membre de l’HEMAC et du comité d’édition des publications AGEA.
Son dernier projet en date est l’Académie de l’épée (Academia da Espada school), qui se base sur le système de Verdadera Destreza en utilisant des armes du seizième et du dix-septième siècle.
Atelier
Coups de taille et estocs dans le système de Verdadera Destreza
Niveau : Intermédiaire
Matériel requis : N/A
Source(s) : Pacheco, Ettenhart, Díaz de Viedma, Cala , Pérez de Mendoza, Cavero, Rada, Noveli, etc.

Haut de page

 

Vivien POINSEL, Chloé MONFORT
La Meute de Nuada, De Taille et d’Estoc, Cercle des Escrimeurs Libres Nantais, D.W.A.R.F
FFAMHE
France
Biographie
Nous avons débuté tous les deux les AMHE à Dijon au sein de De Taille et d’Estoc. En 2012 nous avons rejoint le Cercle des Escrimeurs Libres Nantais (où nous avons organisé les stages 2015 et 2016). Instructeurs à plusieurs stages : Dijon 2011 et 2014, Fightcamp 2013 et 2015, Arles 2014, Pont-de-Buis 2014 et 2016, Dinan 2013 et 2014, Nantes 2014 et 2016, IDF 2015, Noble science 2016. Fondateurs de l’association La Meute de Nuada à Blain en 2017. Créateur et organisateur du tournoi de lutte des DWARFS à Nantes en 2014 et 2016. Nous étudions les luttes de Fiore, Ott, Wallerstein, Petter, Auerswald, Birman, mais nous sommes spécialisés en lutte française du XIXe siècle depuis 2011.
Atelier
La Lutte Française du 19/20ème siècle
Cet atelier présente la Lutte Française du 19/20ème siècle (discipline qui n’est autre que l’ancêtre de la lutte greco-romaine). Cet atelier ne porte que sur les ouvrages de François le Bordelais.
Paul Levacher ou autrement nommé François le Bordelais, était un lutteur qui a connu les débuts de la « Lutte à la main » (ancien nom de la lutte française), démocratisée par Jean Exbroyat au milieu du XIXe siècle. Il nous laisse deux ouvrages à ma connaissance, en :
1899 – La Leçon de lutte de François le Bordelais : 
http://www.fila-official.com/images/FILA/livres/EL122/EL122.pdf
1907 – La Leçon de lutte de François le Bordelais : 
http://www.fila-official.com/images/FILA/livres/EL123/EL123.pdf
Cet atelier est à la portée de tous, débutants comme expérimentés (mais demande une condition physique correcte). Les participants retrouveront des pièces et des postures ayant des similitudes avec différentes luttes de différentes traditions. Ce sont les techniques issues de ce traité qui seront valorisées lors du tournoi.
Niveau : Pour tous
Matériel requis : Fortement recommandés pour l’atelier, mais obligatoire pour le tournoi: coquille, protège dents et chaussure de lutte.
Source(s) : 1899 – La Leçon de lutte de François le Bordelais. 1907 – La Leçon de lutte de François le Bordelais

Haut de page

 

Rob RUNACRES
The Renaissance Sword Club
HEMAC
UK
Biographie
La rapière et la sidesword sont les deux grandes passions de Rob. Il présente de manière régulière des atelier à travers l’Europe et les Etats-Unis, que ce soit sur la rapière-dague, la rapière-cape ou la sidesword-dague. Il étudie principalement les maîtres François Dancie, Girolamo Cavalcabo et Pedro de Heredia, dont il a traduit les écrits en Anglais. En 2013 Rob est devenu membre honoraire de l’association De Taille et d’Estoc.
Il travaille actuellement sur sa thèse de doctorat: ‘L’Instruction et la pratique de l’escrime dans l’entourage du Dauphin et au-delà; l’influence de l’escrimeur bolonais Girolamo Cavalcabo’.
Atelier
Atelier: L’épée et la dague dans le Livre des Leçons : une introduction au jeux ‘communs’ des traités du dix-septième siècle.

Conférence: ‘Le Livre des Leçons: un avertissement historique’

Niveau : Pour tous
Matériel requis : Masque, veste, épée, dague
Source(s) : Le Livre des Leçons

Haut de page

 

Sébastien ROMAGNAN
ACE
FFAMHE
France
Biographie
Sébastien est un des quelques spécialistes Français de de la Destreza. Ses travaux sur Nobleza de la Espada (par Francisco de Rada) lui ont valu le prix Philippe Errard 2013. Auteur de nombreux ouvrages sur le sujet, Sébastien a récemment remporté le HEMA scholar award.
Atelier
Contrer les tailles et revers
Plus le duel s’étire dans le temps, plus les coups de taille et les revers de l’adversaire sont susceptibles de diminuer en qualité. Le but de cet atelier sera d’expliquer certaines techniques visant à tirer profit de cette situation. Les epts techniques abordées seront plus basées sur les mouvements du corps et des pieds que sur ceux des bras et de la lame.
Niveau : tous niveaux acceptés
Matériel requis : Gants, veste, rapière
Source(s) : Inspiré de Francisco de Rada

Haut de page

 

Aurélien NOUVION
Ex Machina
FFAMHE
France
Biographie
Aurélien Nouvion est le co-fondateur du groupe français Ex Machina, créé en 2013, où il étudie des systèmes avec épée et bouclier, principalement épée et écu et I.33. Son appétit grandissant pour les AMHE lui a fait découvrir à quel point il est enrichissant de combiner la recherche et les combats. Quand la recherche et la pratique lui laissent un peu de temps libre, il s’investit dans la FFAMHE et l’organisation d’événements thématiques tels que le I.33 Collegium à Reims.
Atelier
La mesure dans le I.33
Le premier manuel d’escrime donne d’intéressants détails, bien que frustrants, sur ce principe martial fondamental sans jamais le définir ou le décrire explicitement. Cet atelier proposera une interprétation des quatre distances de combat décrites dans le manuscrit, les liens entre chacune d’elles et le bon usage de la mesure. Au travers d’une analyse approfondie du texte et des enluminures, nous allons développer sur cette thématique et découvrir comment décoder le “Ars Dimicatoria” avec les distances et la mesure.
Travailler en se focalisant sur la mesure va nous donner un nouveau point de vue sur le livre et son organisation en cahiers, pièces, jeux et exemples. Elle sera entendue comme le fondement du I.33, car elle permet au pratiquant de naviguer d’une situation à l’autre pendant les assauts.
Niveau : Ouvert à tous
Matériel requis : Masque, gants, bocle et épée à une main
Source(s) : I.33

Haut de page

 

Benjamin CONAN
Medieval Combat
FFAMHE
France
Biographie
J’habite actuellement à Antibes, au Sud-Est de la France, j’enseigne et je pratique à Medieval Combat. Un peu comme les escrimeurs du passé, j’ai voyagé et appris dans divers groupes issus de plusieurs pays les années passées, notamment les bourguignons de De Taille et d’Estoc, à Dijon, les Québecois d’Arte Dimicatoria à Montréal, et les LAMHES à Sherbrooke. Un homme à tout faire, je cherche et pratique sur de nombreuses armes et périodes, en me concentrant sur les arts martiaux de 1400 à 1600. Je m’efforce de faire revivre les anciennes méthodes de combat et de les rendre disponibles aux francophones.
Atelier
Sabres en bois et pantalons bouffants : le jeu libre au dussack
Le dussack est un proto-sabre un peu bizarre, qui fut très populaire dans le Saint Empire Romain Germanique au 16è et 17è siècle, une arme de choix des participants aux Fechtschule, les démonstrations publiques des guildes d’escrime allemandes.
Pendant cet atelier, on va manipuler le dussack sur une série de jeux simples et fluides avec des règles basiques, pour amener à une étude de l’arme de façon ludique et amusante, pour ensuite introduire des concepts plus complexes de temps, de distance et de stratégie tout en gardant le cours actif et mobile.
Niveau : Intermédiaire
Matériel requis : Masque et gants obligatoires. Prenez ensuite le matériel de protection avec lequel vous vous sentez à l’aise pour du jeu libre. On aura quelques dussacks à prêter, premier arrivé, premier servi
Source(s) : Anonymous – Newen Kunstreichen Fechtbuches — Joachim Meyer, Gründtliche Beschreibung der Kunst des Fechtens

Haut de page

 

Colin RICHARDS
Arts of Mars
N/A
Angleterre
Biographie
Colin Richards, born in Liverpool, England, has been interested in weapons, warfare and Military History for as long as he can remember. His first steps into Martial Arts took place 37 years ago. He studied various Asian Martial Arts though now is mainly interested and researches Historical European Martial Arts. Colin has taught well over 2000 people in blunt weapon combat. He is the founder of « Arts of Mars »Historical European Martial Arts Academy and runs at the moment three permanent schools in Germany.
Atelier
Comment devenir un meilleur combattant dès maintenant !
Cet atelier constitue une petite partie d’un séminaire plus global diffusé sur deux jours. Comme l’atelier ne durera qu’une heure trente, nous n’aurons le temps d’explorer qu’un seul aspect à améliorer. C’est pourquoi cet atelier sera centré sur les types de défense. Nous travaillerons sur les techniques de défense capable de rendre les coups de maîtres inefficaces. Nous aborderons également les situations plus communes, comme les moyens de défense face aux feintes et quelques astuces parfois utilisées en compétition.
Cet atelier sera intense, aussi les participants devront au moins connaitre les positions de garde de l’école Allemande ou Italienne, et les attaques de base. Pour ceux que la compétition n’intéresse pas, cet atelier fournira de solides bases de défensives, bases qui vous seront utiles dans les situations particulières.
Si le temps nous le permet, nous étudieront les cas suivants :
Se défendre contre les abnahmen ou le retrait
Se défendre contre un zwerchau ou le coup tordu
Se défendre contre les winden dans Och
Se défendre contre le durchwechsel
Se défendre contre l’unterhau ou le coup de taille par-dessous.
Niveau : Intermédiaire
Matériel requis : Au minimum: épée longue, masque, gorgerin, plastron, gants légers. Recommandé: gants lourds, veste.
Source(s) :

Haut de page

 

Iole DE ANGELIS
LA MANTICORE
FFE
France
Biographie
Docteur en polémologie (science de la guerre) et titulaire d’un Master en Etudes Spatiales.
Sa pratique des arts martiaux comprend l’archerie, le takwondo, le kendo, l’iaido et l’aikido. Elle découvre les AMHE en 2008, et se focalise sur l’épée longue et la dague chez Fiore dei Liberi. En 2014, elle commence à pratiquer le Katori Shinto Ryu. Elle pratique également le tir. Ses problèmes de santé ont bouleversé sa vie et ne lui permettent plus de combattre, elle se penche donc aujourd’hui sur les racines de la pratique.
Atelier
Répondre à différents « pourquoi »
Cette conférence vise a répondre aux « pourquoi » suivants:
– Pourquoi bougeons nous ainsi ?
– Pourquoi l’équilibre et la prise de fer sont-ils si importants ?
– Pourquoi l’approche de Fiore se fait-elle hors de la ligne ?
– Pourquoi Fiore pratique-t-il une escrime allemande qui n’est pas de l’escrime allemande ?
L’idée centrale de cette conférence est l’importance de structurer l’étude des manuels d’escrime autour de la géométrie du corps et celle du mouvement pour améliorer sa pratique.
Niveau : Pour tous
Matériel requis : N/A
Source(s) : Giacomo di Grassi, Fiore dei Liberi, Filippo Vadi, Luca Pacioli, Leonardo da Vinci, Nippon Koryu, Meyer, Marozzo, etc…

Haut de page

 

Michel RENSEN
Zwaard & Steen
H.E.M.A.-bond Nederland
Pays-Bas
Biographie
Michel Rensen a débuté sa pratique des AMHE en 2013 (vierge de toute pratique des arts martiaux) à l’association Zwaard and Steen, dans le but de trouver une activité physique plus efficace que de jouer aux jeux-vidéo. Un peu plus d’un an après cela il intégrait le programme de formation des instructeurs. Il a aujourd’hui complété ce programme, ce qui fait donc de lui un instructeur du club à part entière. En plus des cours qu’il donne chaque semaine à Zwaard and Steen, il a également présenté (ou assisté) des ateliers lors de plusieurs événements. Il aime également prendre part aux tournois, qu’il considère non seulement comme un bon moyen de voir si sa technique est efficace sous la pression, mais aussi comme un amusement. Il se focalise (conformément à son club) sur l’épée longue Liechtenauerienne, et étudie particulièrement le glossas de Ringeck et Pseudo Von Danzig.
Atelier
On entre et on sort
Engager et frapper l’adversaire est facile. Le faire sans se mettre en danger ne l’est pas. Par chance, la tradition Allemande nous a donné le meisterhawen qui nous permet d’entrer en distance en étant suffisamment menaçant et couvert pour porter un coup sûr. Après cela, reste à se retirer en sécurité. Mais ne vous inquiétez pas: la tradition Allemande nous apprend ça aussi !
Cet atelier visera à apprendre comment prendre part à un combat et en sortir sans mal. Pour cela, nous utiliseront le meisterhawer (le zwerhaw en particulier) et d’autres techniques du système Liechtenauer.
Niveau : Ouvert à tous. Il est recommandé de connaitre le système Liechtenhauer
Matériel requis : Au minimum: épée longue, masque avec protection arrière, gorgerin, plastron, gants légers. Recommandé: gants lourds, veste.
Source(s) : Ringeck, Pseudo Von Danzig

2017_Rensen_ex

Haut de page

 

Gilles MARTINEZ
Aegidios
N/A
France
Biographie
– Professeur de combat historique.
– Doctorant à l’Université Paul Valéry – Montpellier III, spécialisé en Histoire militaire médiévale.
– Enseignant chargé de cours à l’Université de Nîmes.
Atelier
Aspects mécaniques de l’écu de l’époque féodale (mi XIe- début du XIIIe siècle)
A l’occasion des éditions précédentes, j’ai présenté à de nombreuses reprises des ateliers sur les techniques de combat des XIe-XIIIe siècles à l’épée-écu : travail à distance d’arme (2012), puis au corps à corps (2013), sur les aspects tactiques (2014) et sur les lignes basses (2016).
Cette année, je vous propose un travail basé sur une mécanique gestuelle, que l’on retrouve dans différentes situations du combat. Cette mécanique est directement lié à l’objet archéologique du bouclier, en particulier à sa forme et à son/ses système(s) d’attache (cf. lecture ci-dessus).
Niveau : Tout niveaux ! (Peu de personnes travaillant sur les sources des XIe-XIIIe siècles, les débuttants sont naturellement les bienvenus !)
Matériel requis : Minimal : Epée une main en métal, bois ou nylon, bouclier, masque d’escrime, gants. Recommandé : gambison/veste d’escrime, genouillères/protège-tibias.
Source(s) : Corpus textuel, iconographique et archéologique des XIe-XIIIe siècles.
[Source : Morales sur Job par Grégoire le Grand, Citeaux, 1111 (Dijon, BM, ms. 168, fol. 4 v.)]

2017_Martinez_source

Haut de page

Pour entrer en contact avec nous, vous pouvez nous envoyer un email à cette adresse : hemacdijon.inscription@gmail.com